Patrimoine culturel : Village de Tartaras

Type :
  • Site et monument historiques
Langues parlées :
  • Français
GRATUIT
Descriptif
A Tartaras, on s’éloigne du vert pour adopter le noir. L’or noir de ce sol houiller qui a écrit les pages les plus glorieuses de l’histoire de la commune. Et c’est le Rocher percé qui va vous le raconter.

Au pays des Tartarinaires la vie semble si tranquille.
Qui pourrait croire que ce petit bourg qui vit au rythme de la nature et des animaux était en pleine effervescence industrielle il y a encore 100 ans
Et pourtant.
Pas juste un petit atelier de tissage ou une fabrique de forge. Non de l’extraction minière. Rien que ça.
Un volume si important qu’il a fallu en organiser le trafic avec la construction d’un canal allant de La Grand-Croix à Givors.
A force de creuser le sol pour en sortir du charbon, les habitants ont même fini par trouver des sarcophages gallo-romains (on était à ça de tomber sur du pétrole).
Bref de ce glorieux passé industriel (cocorico) la commune a gardé un joli souvenir sous le nom de « site du Rocher Percé » et comme on est pas peu fier, on a créé un sentier de découverte pour revivre l’histoire de l’ouvrage et même installé des passerelles métalliques pour traverser le canal. Vous l’aurez compris, ici le noir charbonneux, on l’assume sans bleu à l’âme.
Heureusement, il reste en ces terres quelqu’un qui a su garder la tête sur les épaules (c’est le cas de le dire). D’après Diderot (le vrai ,celui de l’encyclopédie) , il maitrise son sujet. C’est Charles Bossut, le plus illustre habitant du coin. Son buste est juste à côté de l’église. Allez voir, vous comprendrez.
Descriptif détaillé

à découvrir à proximité

Se forger le caractère

Dans la Loire, on a le caractère bien trempé. Pour le vérifier, direction la vallée du Gier et les contreforts du Jarez. La première étape, c'est La Mourine à Saint-Martin-la-Plaine.

En savoir plus

Contact

Village de Tartaras
42800 Tartaras
Téléphone : 04 77 75 18 98
Itinéraire
Tarifs
Gratuit.
Tarifs détaillés