Villes et Villages Fleuris

Le Concours des Villes, Villages et Maisons Fleuris a été créé en 1959 a l'initiative de Robert BURON, alors Ministre des Transports et du Tourisme.

A l'origine, l'objectif était simplement d'inciter les communes et les particuliers à fleurir leurs espaces.

Aujourd'hui, le Concours des Villes, Villages et Maisons Fleuries contribue à la mise en valeur du patrimoine architectural et culturel de nos départements, à l'amélioration du cadre de vie, à la valorisation de notre environnement et au développement touristique.

Pour les communes, les critères pris en considération sont :

  • Le patrimoine paysager et végétal : parcs, espaces ouverts ou clos (jardins et squares) ; espaces verts d'accompagnement (voirie, bâtiments et équipements publics) ; arbres, arbustes et rosiers ; pelouses et couvre-sols ; fleurissement de pleine terre et hors sol.
  • Le cadre de vie et le développement durable : gestion de l'eau (économie des ressources, techniques d'irrigation.) ; inventaire et protection des espaces naturels, gestion raisonnée des produits chimiques ; propreté ; patrimoine bâti (mise en valeur, qualité de la voirie) ; mobilier urbain ; maîtrise de l'affichage publicitaire ; réseaux.
  • L'animation et la valorisation touristique : promotion du label (évenements, signalétique.) ; jardins familiaux ; animations scolaires et participation des habitants ; actions de coordination avec les différents propriétaires du foncier (HLM, SNCF, VNF, DDEA.).

 Pour plus d'informations, veuillez consulter le site du Conseil National des Villes et Villages Fleuris : www.cnvvf.fr

Les nouvelles communes labellisées en 2017

 

Voici les communes labélisées en 2017 :

- Le village de Saint-Genest-Malifaux qui accèdent à la première fleur.

- Le Crozet, village de caractère,  et Saint-Jean-Bonnefonds à la deuxième.

- Le village-jardin de Chamboeuf poursuit sa nette progression en obtenant la troisième fleur.  

fleurir-la-loire-la-remise-des-recompenses_1522081712.jpeg

Journée de lancement du jury départemental

Le 21 juin dernier, la remise de dossiers a été faite aux 10 équipes de jury. 135 communes sont inscrites à la Campagne « Fleurir la Loire » 2017.

jury-2017.JPG

 

Retour sur la remise de prix régionale du 22 mars 2017

 fleurissement-2017-cleppe.JPG fleurissement-2017-rivas.JPG fleurissement-2017-sorbiers.JPG

 Résultat régional : 2 fleurs pour la commune de Cléppé, 1 fleur pour les communes de Rivas et Sorbiers. 

 

CONCOURS DES VILLES ET VILLAGES FLEURIS

Le concours national des villes et villages fleuris a pour objet de récompenser les actions menées par les collectivités locales en faveur de l’embellissement et du fleurissement des parcs, jardins, bâtiments, espaces publics et de la création d’un environnement favorable à l’accueil et au séjour, aussi bien des habitants que des touristes.

Ce concours est avant tout une démarche volontaire, qui favorise le respect de l’environnement, l’amélioration du cadre de vie, l’accueil touristique, la cohésion sociale et le développement des économies locales.

Il permet également  de distinguer les communes qui auront fait des efforts et de pouvoir les préparer pour les présenter  à la labellisation 1, 2, 3, 4 fleurs.

Ce concours est établi en application des dispositions de l’article 6 du règlement national.

Le concours départemental des villes et villages fleuris est organisé par le Département qui en confie la mise en œuvre au Comité technique du Fleurissement, commission spécifique crée au sein de l’Agence de Développement touristique de la Loire. Ce comité organise chaque année, en liaison  avec les collectivités locales, un palmarès des « Villes et Villages fleuris » et un palmarès des « Maisons Fleuries » en respectant le règlement national. 

Les éléments d’appréciation,  les critères et la grille d’évaluation sont les mêmes que ceux du règlement national :

  • La démarche de valorisation et d’animation de la commune : projet communal pour valoriser son cadre de vie, cohérence avec sa stratégie de gestion, animation et information de la population.
  • La pertinence des aménagements par rapport au lieu et la qualité de réalisation des espaces publics : arbre, arbuste, pelouse, fleurissement, entrée de bourg ou entrée de ville, centre-bourg ou centre-ville, quartier d’habitation, hameau.
  • La prise en compte du développement durable dans la gestion  et l’entretien  de l’espace public : gestion de l’eau, des sols, des déchets, propreté, maîtrise de l’affichage, de l’énergie, action en faveur de la biodiversité.

Rencontres - conférences

 

Prochaine conférence sur le retour d’expériences sur une année de « zéro phyto » dans nos communes le 6 mars 2018, de 9h00 à 11h30 à la salle de l’Escale à Veauche

Programme de la matinée :

  • Résultats  de l’enquête avec des points d’attention : les leviers et les freins, les ressources humaines, les équipements,
  • Retour d’expériences d’élus et de techniciens des communes de Montbrison, Cleppé et le Crozet,
  • Temps de reprise des exposés animé par Daniel Roche du CFPPA en charge des plans de désherbage,
  • Débat avec la salle,
  • Conclusion

Inscription obligatoire :  brigitte.thollot@loire.fr

 

 

Les plantes tapissantes dans nos aménagements de commune.
Voici la thématique abordée lors de notre 1ère conférence de l’année, le 26 janvier 2017. Cette matinée a été proposée par le comité technique de fleurissement en collaboration avec l’EPL de Montravel, lycée horticole situé à Villars.
C’est dans l’auditorium d’Andrézieux que 170 personnes, des étudiants, des techniciens et des élus de communes du département, ont écouté différents intervenants sur cette thématique.
M. Jean-Jacques Bouchut des Pépinières du Buyet situées à St-Médard-en-Forez a débuté cette matinée. Cette entreprise est spécialisée dans la production de plantes tapissantes. « Couvrir le sol, c’est notrepriorité pourpérenniser naturellement les aménagements avec des plantes rustiques au froid, au sec, adaptées aux différents types de sol, avec le moins de contrainte de gestion future possible (main d'œuvre en particulier). Les nuances de feuillage, de couleurs, d'épaisseur, de volume seront un plus ». Exposé concis, rapide et clair.
Nous ne pouvions traiter ce sujet sans aborder le rosier très tendance. La Maison Meilland et les Pépinières Landy ont su très bien valoriser ce végétal au travers des gammes de Rosiers Meilland et Décorosier.
Ils nous ont fait part des nombreuses et intéressantes évolutions du rosier tant dans la qualité et l’étendue de la période de fleurissement que dans l’entretien du rosier.

 

Ces interventions ont été suivies de quatre retours d’expérience de techniciens de villes ou villages sur l’utilisation de ces plantes tapissantes : le Chambon Feugerolles, St-Chamond, St-Cyr-les-Vignes et St-Galmier.

Les contraintes de départ, la plantation, la maintenance … du talus à la bordure, du massif à l’aménagement de voirie ou de parking, ont été commentées.

 

L’EPL de Montravel a conclu en se positionnant dans un projet d’expérimentation de plantes tapissantes qui serait conduit sur des talus dans l’enceinte du lycée et qui serait un espace de démonstration ouvert à tous les acteurs de l’aménagement et du fleurissement. 

Ces temps d’échanges autour des pratiques et des réalités de terrain contribuent à la réflexion pour que les aménagements et le fleurissement restent dans une démarche de durabilité sur chaque territoire.

Pour plus d'infos, consultez les sites suivants :
www.pepinieres-du-buyet.com
www.landy.fr
www.lyceemontravel.fr 

CONCOURS DES « MAISONS OU BÂTIMENTS FLEURIS »

Le concours des « Maisons ou bâtiments Fleuris » est réservé aux habitants des seules communes inscrites au concours des « Villes et villages fleuris », y compris celles labellisées. Pour les professionnels du tourisme, l’ensemble des communes du département est concerné.

Seules doivent être prises en considération les réalisations visibles de l’espace public (de la rue ou de la route), avec dérogation pour les infrastructures accueillant du public (infrastructures d’accueil touristique).

 

VILLES LABELLISÉES « VILLEs ET VILLAGES FLEURIES »

Le paysage végétal et le fleurissement sont les meilleurs leviers pour agir en faveur de la qualité de vie et de l’attractivité des communes. Le label est la concrétisation, la preuve de cet engagement.

Au-delà de son caractère de récompense officielle, le label garantit une qualité de vie et témoigne d’une stratégie municipale globale et cohérente.Dans un contexte croissant de compétitivité des territoires, les communes labellisées se donnent les moyens d’offrir une image et un environnement favorables à l’attractivité touristique, résidentielle et économique. Cette valeur ajoutée constitue un élément fort qui motive les élus à participer au processus de labellisation.

Les critères d’attribution, à l’origine dédiés à la qualité esthétique du fleurissement, ont progressivement laissé une place prépondérante à la manière d’aménager et de gérer les espaces paysagers, pour valoriser la qualité de vie des résidents et des visiteurs.

Dans la Loire, 38 communes sont labellisées 1, 2, 3, 4 fleurs :

1 fleur : Aveizieux, Balbigny, Bourg-Argental, Civens, Champdieu, Chazelles-sur-Lyon, Cellieu, Le Crozet, Feurs, l’Horme,  Montrond-les-Bains, Renaison, Rivas, Roisey, Salvizinet,  Savigneux, Sévelinges, Saint-Jean-Bonnefonds, Saint-Priest-en-Jarez, Sorbiers.

2 fleurs : Chamboeuf, Charlieu, Cleppé, Le Coteau, Firminy, La-Grand-Croix, Jas, Riorges, Rive-de-Gier, St-Chamond, Saint-Etienne, Saint-Cyr-les-Vignes, Saint-Genest-Lerpt, Saint-Médard-en-Forez.

3 fleurs : Andrézieux-Bouthéon, Le Chambon-Feugerolles, Montbrison, Roanne, La Talaudière.

4 fleurs : St-Galmier.

Prix de fleurissement pour le camping du Val du Ternay a st-JULIEN-molin-molette

Retrouvez l'article du Progrès dans l'édition du 30 janvier 2017.

article-fleurissement-camping.jpg